Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 09:23

 Bonjour à tous et à toutes .

Aujourd'hui et sur plusieurs semaines le mercredi sera consacré  à la dentelle ( ma folie , ma passion , mon travail ....  ) 

Pour commencer je vais vous faire decouvrir l' histoire de  La dentelle

  

La dentelle est le résultat d'une combinaison de fils exécutée à l'aiguille ou aux fuseaux, à l'exclusion de tout autre procédé.

On ne peut donc la confonde avec le filet ou le tulle brodés, le crochet, le macramé, la frivolité, le tricot, ni avec tout autre tissu présentant des ajourages plus ou moins grands, car ce n'est ni la légèreté ni le degré de transparence qui caractérisent la dentelle, mais uniquement les moyens mis en oeuvre pour sa fabrication.

Une autre erreur consiste à faire remonter la dentelle à une époque fort ancienne. Certains auteurs, s'imaginant que cette ancienneté illusoire confère à la dentelle des titres de noblesse supplémentaires, l'assimilent volontiers à la broderie qui, elle, fut pratiquée de tout temps. D'autres enfin, lui attribuent une origine romanesque et légendaire.

La dentelle n'apparaît que vers le milieu du XVIè siècle et dans le monde occidental. Elle est née d'un luxe nouveau issu de préoccupations d'hygiène et d'élégance, celui de la chemise de toile fine rendue apparente au cou, aux poignets et à travers les crevés qui, dans la mode nouvelle, sillonnaient les habits.

La chemise était coulissée à l'encolure, un galon de passementerie de métal ou de soie maintenant les fronces. On le remplaça rapidement par une passementerie de lin que l'on décousait et recousait plus facilement lors d'une lessive; c'est de lin aussi que les lingères fabriquèrent les glands, les cordelettes et d'autres menus agréments qui accompagnaient le linge. Peu à peu, les passements de lin prirent une importance grandissante. Ils ont d'abord eu l'aspect de galons étroits, puis, la mode étant aux dentelures destinées à garnir les fraises de plus en plus volumineuses de la fin du XVIè siècle et du début du XVIIè siècle, on les hérissa de pointes aiguës.

Ces "passements dentelés" présentent une combinaison ininterrompue de tresses et de fils tordus deux à deux qui se croisent, se divisent et s'associent pour former un mince et souvent très élégant dessin géométrique.

En se raffinant, en se compliquant, les passements de lin qui s'exécutaient d'abord par les lingères, exigèrent une main-d'oeuvre spécialisée, de plus en plus experte, si bien qu'il n'est pas exagéré de dire que la dentellière est née de la pratique du métier. Après avoir été, pendant un temps relativement long, appelé "passement" et "passement à dentelles" en raison de son aspect particulier, le travail sorti de ses mains prit le nom de "dentelle", terme qui ne se généralisa que lorsque la "dentelle" se fit à bord droit ! Ce terme devrait uniquement désigner les ouvrages aux fuseaux, mais actuellement, il couvre toute la production dentellière quel qu'en soit le procédé de fabrication. Quant au mot "point", il devrait logiquement s'appliquer aux seuls travaux à l'aiguille puisqu'il implique l'idée de piqûre et demeure, de ce fait, plus conforme à la technique.

 

 

 

P1050815.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anita - dans la dentelle
commenter cet article

commentaires

Rem 08/10/2010 18:39


Quelle belle leçon de chose, on va s'endomrir moins bête ce soir. Bises


Valérie JOUFFROY RICOTTA 07/10/2010 08:16


Bonjour...
Attends je n'avais pas compris que tu faisais également de la dentelle!!
Cela m'a toujours impressionné...j'aimerais tenter un jour l'aventure je trouve cela tellement jolie...mais je suppose qu'il faut prendre des cours et je trouve cela tellement difficile! C'est un
travail tout en finesse!!! bravoOOO


Anita 07/10/2010 11:47



Bonjour Valerie ,  je ne fais malheureusement que de la dentelle avec mes pastels mais cela m'interresse beaucoup  , ... la travail des dentellieres .. les motifs .. les diverses
dentelles ... J' aimerai un jour me rendre  chez une dentelliere  pour admirer son savoir faire ... et son travail . Si un jour j' ai cette posibilitée je ne manquerai pas d' en faire
un article  .  Amicalement



MCD 06/10/2010 22:16


merci pour tous ces renseignements amitiés à toi et bonne nuit


Anita 07/10/2010 11:49



c' est avec plaisirs , encore beaucoup beaucoup de chose à vous faire decouvrir ...... c' est un sujet qui me passionne  .  Bonne journée à toi



Accueil

  • : Anita Plin Artiste peintre
  • Anita Plin  Artiste peintre
  • : C'est avec plaisir que je vais vous faire partager ma passion ,Artiste autodidacte, polyvalente quant aux techniques Quelle que soit l'évolution de mon travail , il bénéficie d'une palette joyeuse agrémentée de dentelle soit peinte soit collée en créant une atmosphère très féminine Je vous souhaite une bonne visite N Siret :52189801500016
  • Contact

Pour tous renseignements

Rechercher

Droit d' auteur

      Le code de la propriété intellectuelle et artistique n’autorisent, aux termes des alinéas 2 & 3 de l’article L-122-5 d’une part, que les « copies » ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective , et d’autre part, que « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite » (alinéa 1er de l’article L-122-4) « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code Pénal). Si vous souhaitez utiliser photos ou projets publiés sur ce blog, merci de me contacter.      

Les œuvres présentées sur ce site sont protégées par la Loi sur le droit d’auteur français. Toute reproduction totale ou partielle est formellement interdite sans l’autorisation écrite de Plin Anita . ormément à la loi, Toutes les photos de mes charmeuses   commencant ou finissant par A sont  ma propriété et ne sont pas libres de droits   Je vous remercie par avance



 

Plin Anita le site